La Crète en octobre n°6

Posté par LPBSM le 18 novembre 2016

Bonjour    gr-flag1

Nous allons sortir d’Aghios Nikolaos en longeant  la rue Koundourou qui débute à l’office du tourisme sur la droite qui reste en corniche jusqu’au moment où elle rejoint la route Aghios-Elounda jusqu’au village d’Elounda à 10/12 kms au nord d’Aghios Nikolaos (cette route n’étant pas côtière) .

carte Agios 02 ter carte   Aghios Elounda 01 ter

carte   Aghios Elounda 02 ter     carte   Aghios Elounda 03 ter

Le village d’Elounda a la réputation d’être une station chic (*1) avec un centre historique ainsi qu’un joli petit port de pêche et, comme à Aghios Nikolaos, on peut y trouver de nombreux cafés-terrasses mais ici, en plus, il y a des restaurants flottants et des hôtels de luxe avec piscines et plages semi-privées .

Elounda le port 01 Elounda port 103

Elounda port 03  Elounda port 07

Sur cette dernière image, ci-dessus, vous voyez que les restaurants flottants sont actifs le soir …

Elounda port 100  Elounda port 06

Et que le port n’est pas en reste la nuit …

Elounda port 02 Elounda port 08

mais également le jour .

Elounda port 101 bis

A partir d’Elounda, la municipalité (c’est la municipalité d’Aghios Nikolaos qui gère le village depuis 2010 ; avant il était géré par la préfecture de Lassithi) a construit des trottoirs avec des lampadaires d’agréments de façon à ce qu’on puisse théoriquement se rendre jusqu’au village de Plàka, à 5 kms au nord tout en admirant la mer .   Mais sur 5 kms, le manque d’entretien fait que la route reste souvent le meilleur moyen d’y accéder (à moins que vous soyez des sportifs émérites)  .

20150829_132703

Vous voyez, sur cette image, ci-dessus, le bout de la corniche qui arrive à l’entrée de Plàka sur 5 kms et qui va jusqu’à Elounda .

Carte de Plaka 01 ter Carte de Plaka 02 ter

IMGP9739_redimensionner  IMGP9740_redimensionner

Sur ces deux images ci-dessus, cous voyez l’île de Spinalonga prise d’un restaurant de Plàka avec le bateau qui part du port à heure fixe pour visiter la forteresse de Mirabello  .

20150829_113310 20150829_113249

Sur les deux images supra, vous voyez un restaurant agréable de Plàka et la petite jetée d’où patent pas mal de bateaux .   Au fond, vous voyez la presqu’île de Kolokitha (Cette longue presqu’île aride et inhabitée était rattachée jadis à la côte par l’isthme de Poros, qui fut percé en 1897/98, par des marins français, améliorant ainsi le passage creusé dans l’isthme d’abord par les Vénitiens, ce qui en fit donc une île à marée haute et une presqu’île à marée basse) .

IMGP9744

La presqu’île est appelée presqu’île de Kolokitha .   L’île, où est construit le fort, est appelée aussi « Kalydon » .

Aujourd’hui l’île de « Kalydon » est inhabitée ; elle reste toutefois un site touristique principal de la région .  On peut y accéder, très facilement, par bateau à partir d’Aghios Nikolaos en une à deux heures de traversée, à partir d’Elounda en 15 minutes et de Plàka en 5 minutes .

Fort de Mirabello 01 bis  Fort de Mirabello 05 bis

Sur la première image ci-dessus, vous voyez la séparation entre la presqu’île (sur la droite de l’image) et l’île où à été construit le fort vénitien .

Fort de Mirabello 02 bis  Fort de Mirabello 04 bis

Ce sont bien sûr des photos du débarcadère .

Si vous souhaitez voir plus de photos de l’intérieur du fort, je vous conseille le blog :  http://crete-aout-sept-2010.blogspot.fr/2010/09/100901-spinalonga-lile-des-lepreux.html  photos prises en 2010 … mais ça n’a pas beaucoup bougé depuis .

« Spinalonga » vient de l’italien spina longa = « la longue épine » .  Toutefois, si, les Vénitiens l’ont appelée ainsi, ce n’est pas parce qu’elle ressemble à une longue épine mais parce qu’il s’agit d’une déformation de l’expression grecque « stin Elounda » (στην Ελούντα), qui veut dire « à Elounda » en grec et qui, par euphonie, a donné ce vocable déformé par ce que l’oreille italienne pouvait capter de la prononciation grecque .

Sur le plan historique, il faut savoir que ce fort à été une place forte qui a résisté aux ottomans jusqu’en 1715 .  Les Vénitiens construisirent en 1579, sur les ruines d’une acropole antique, une puissante forteresse destinée à protéger le port d’Elounda .  Les Turcs assiégèrent alors la forteresse qui leur résistait en juin 1715 durant trois mois jusqu’au moment où les approvisionnements alimentaires furent épuisés, le commandant vénitien : « Zuan Francesco Giustiniani », remit alors la forteresse à « Kapudan Pasha » (Grand Amiral de la flotte ottomane) .

départ pour Spinalonga du port de Plaka 01 bis

Départ pour Spinalonga à partir du port de Plàka .

Vous lirez également que « Spinalonga » fut également dénommée « l’île aux lépreux » car de 1903 à 1957 on décida d’y parquer les personnes atteintes de la lèpre en Crète, étant encore ignorant que la bactérie était transmise par les puces des rats qui débarquaient des navires .  Le bacille de Yersin avait pourtant été découvert depuis 1894, mais les crétois avaient remarqués que la maladie pouvait atteindre les poumons .  Cette pneumonie pesteuse rendait le malade contagieux, les expectorations étant riches en bacilles .  La propagation se faisait alors très rapidement d’homme à homme par inhalation de particules chargées de germes qui engendraient d’emblée une peste pneumonique sans passer par le stade bubonique .

Il y eut jusqu’à 300 à 400 lépreux vivant en communauté, avec tous les corps de métiers qu’on trouve dans n’importe quel village grec, du coiffeur au pope .  Le dernier habitant, aurait été un prêtre, qui y aurait vécu jusqu’en 1962 .

Attention la vidéo de dessous sur « Youtube » est à proscrire pour les âmes sensibles :

https://www.youtube.com/watch?v=-TyDULn7-ak

.

Pour ne pas terminer sur une note trop pessimiste, nous allons reprendre la route d’Elounda-Aghios Nikolaos et nous allons nous restaurer autour du lac Voulismeni de nuit :

IMGP9763 IMGP9764

Bien sûr, vous n’êtes pas tout à fait sur l’eau, mais l’illusion est parfaite ; en plus ça ne bouge pas à chaque fois que les serveurs ou de nouveaux voisins arrivent ; mais, malheureusement les moustiques (Kunupia en grec) sont aussi virulents qu’à Elounda ; c’est amusant de remarquer que personne n’en parle ?

Moustique

Certain(e)s reviennent à Elounda d’année en année ; vous l’avez sans doute compris, je préfère la diversité des ambiances que propose Aghios Nikolaos qui se veut une station plus familiale (même si les restaurants restent en général ouverts jusqu’à deux heures du matin .  Pour ceux qui préfèrent,  il y a plus de night-clubs à Elounda qu’à Aghios Nikolaos .

Un dernier cadeau, pour ceux qui oublieraient de regarder les beautés que nous offrent la nature, voici deux photos de pleine lune, prises de la baie vitrée de mon hôtel à Aghios Nikolaos .

IMGP9745 IMGP9747

.

A suivre …
.
.
J.M. MARTIN pour Voyage … voyage !
.
.
P.S. :
.
J’ai longuement hésité, mais pouvais-je vous offrir la lune sans vous occulter le soleil du nouveau matin ?  
Pour cela, il aurait fallu que je sois de la même trempe que certains politiciens qui ne cherchent qu’à « trumper » leur monde …
.
IMGP9736  IMGP9737
.
.
.
(*1)  :  L’ancien premier ministre Andréas PAPANDREOU (fondateurr du PASOK – Parti Socialiste Panhéllénique) y venait régulièrement (il est mort en 1996) ainsi que la famille princière d’Arabie Saoudite qui vient une fois par an dans cette station balnéaire .
.
.
.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La Crète en octobre n°5

Posté par LPBSM le 5 novembre 2016

Bonjour,     gr-flag1

 

Comme je l’ai évoqué dans l’article précédant, je vais vous emmener dans un lieu fabuleux en dehors des sentiers battus .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA 20160604_110413

Sur ces trois images, vous voyez un mur d’eau devant une glace qui fonctionne en circuit fermé et qui rafraîchit l’atmosphère en donnant un effet visuel formidable .

20160604_110755

Déjà, vous vous dites qu’un lieu pareil ne peut exister qu’au jardin d’Eden … (au sens mésopotamien du terme) Hé bien non ; il est complètement crétois et vous le reconnaitrez facilement :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous voyez un petit bout de l’église Sainte Irène sur la droite de la première image ci-dessus .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes dans un jardin incroyable où les chats arrivent de toute part en grimpant aux arbres (quand vous prenez du poisson) en vous regardant avec des yeux tellement suppliants que vous comprenez qu’il existe un langage parallèle tout aussi explicite que le langage parlé .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce jardin est fantastique et même si vous lirez des critiques de gens pressés qui souhaitent être servis rapidement alors que les plats sont préparés, non pas à l’avance, mais après chaque commande ; vous comprendrez qu’il faut venir dans ce petit paradis pour vous détendre et ne pas avoir un avion ou un bateau à prendre dans le quart d’heure qui suit .   Maintenant, je vais vous présenter une autre partie de l’Eden qui est souvent cachée voire complètement occultée (ne cherchez pas à décomposer le mot…)  .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai l’air d’insister un peu trop sur les toilettes, mais ce lieu est remarquablement propre et si vous ne comprenez pas qu’il y a « hommes » et « femmes » c’est que vous êtes non-voyant .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un petit détail cependant qui dérangera certaines ; dans les toilettes « femmes » aucune porte ne ferme .  La seule porte qui ferme avec une clef est la porte des toilettes « hommes » sur la gauche (la droite ne ferme pas) .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur cette première image (ci-dessus) vous voyez l’église orthodoxe Saint Georges rue Koraka ; de là, vous verrez la barque et le drapeau du Pélagos quelques mètres plus loin .  Petit détail amusant, après la porte quand l’église est ouverte (le samedi) vous pourrez voir un fronton représentant Saint Georges terrassant un dragon … !!!   Saint Michel est remis à la sauce orthodoxe crétoise .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais comment y accéder ?    Rien de plus facile :  En face du pont, vous voyez l’office de tourisme ; vous prenez la première rue sur la droite (la rue des taxis ou rue Kondilaki) ; attention, elle monte mais elle est sans marches .   Vous voyez, au bout de cette petite rue, l’église Saint Georges se profiler .  Arrivé là, vous n’avez plus qu’à vous laisser glisser jusqu’au Pélagos où l’entrée est accueillante .

 

 carte Agios 02 ter Carte Pélagos 01 bis

Un autre cheminement est possible (toujours sans marches) ; il suffit de tourner dans la rue Konstantinou Palaigologlou et vous tournez sur la première rue à droite rue du Capitaine Fafouti ; dans cette rue vous trouverez l’église Sainte Irène (déjà citée supra), sur votre gauche, avant de trouver l’enseigne du Pélagos sans problème (voir le premier plan ci-dessous) .  Troisième possibilité : celle d’y accéder plus rapidement par des marches ou sans marches (sur la dernière image) .

Carte Pélagos 01 ter  Carte Pélagos 05

J’ai mangé durant trois semaines du poulpe grillé chaque jour et mon épouse commençait à trouver que la diversité des plats, autres que le poulpe grillé, n’arrivaient pas à suivre .   J’aurais pu demander à d’autres restaurants de me faire du poulpe grillé … mais même avec les plus beaux produits, si vous dépassez votre temps de cuisson vous pouvez rendre un plat qui aurait pu être génial, infâme !

poulpes 02

Cette image provient du port et ne correspond pas au poulpe grillé surgelé qui est proposé dans l’assiette ; mais ne trouvez-vous pas qu’il y a des formes qui sont similaires à la « Corne d’Amalthée » ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette image représente le « Dakos » (oui, je sais, « NT » en grec signifie « D » ; mais c’est encore moins difficile que le japonais ….), un restaurant de la rive droite du Lac Voulismeni  (ancien restaurant de l’hôtel du Lac) qui vous propose des salades pantagruelliques mais avec des poulpes parfois trop cuits .   Désolé d’être un peu pointu, voire exigeant, sur ce plat mais quand vous vous imposez d’en consommer tous les jours, vous commencez à acquérir, malgré vous, un léger savoir sur le goût et la texture du produit .

Je sens déjà poindre les futurs commentaires : Mais pourquoi vous imposez-vous cette gageure voire « gajure » ?

Tout simplement parce que par expérience quand vous venez en Crète avec l’impossibilité de franchir trois marches sans vous appuyer sur le bras de votre épouse et qu’après avoir consommé du poulpe grillé pendant 10 jours vous êtes capable de descendre les dites marches sans aucun problème, vous vous demandez obligatoirement où réside cette forme « d’alicament » .  Comme je ne suis pas un marchand d’illusions, je dois vous dire que malgré ma persévérance durant trois semaine, cela n’a pas été efficace pour réparer ma déficience en chondrocytes .  Cependant quand je suis là-bas, je remarche normalement (Pourquoi ?) .    Désolé de n’avoir pas encore pu découvrir le pot aux roses …   Je n’ai que deux petites fleurs de chardon à vous offrir à la place de roses :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais si vous loupez ce plaisir d’explosion de vie sur votre chemin vous ratez visuellement un plaisir gratuit qui vous est offert alors que vous courrez, sans en avoir vraiment conscience, vers votre mort programmée .

En ayant encore conscience de me retirer petit à petit de cette vie terrestre, je n’ai qu’un message à vous transmettre, respirez l’air qui n’est pas encore trop pollué par les particules de diesel, où vous pourrez profiter, de vos jours, de vie qui vous semblent aujourd’hui éternels .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il vous suffit de regarder autour de vous pour avoir accès à des plaisirs simples qui sont offerts à ceux qui peuvent encore les voir et les apprécier ; bien sûr à pied, sinon comment prendriez-vous le temps de vous arrêter ?… pour si peu !!!

.

.

J.M. MARTIN pour  « Voyage … voyage ! »

.

.

P.S. :

La fin de cet article semblera trop pessimiste à certain(e)s ; mais examinez un peu sérieusement votre façon de vivre et dites-moi vraiment quel plaisir y a-t-il à continuer à vivre dans un « mouroir institutionnalisé » ?  

Ce n’est pas une question politiquement correcte ; je vous l’accorde .   Mais elle se posera à chacun(e) d’entre nous un jour ou l’autre . 

Désolé pour vous, mais je ne suis pas « Y-qu’à-tiste », ni gourou, ni vendeur de miracles .  Je suis comme vous un être de chair et de sang qui cherche à comprendre pourquoi il est né et pourquoi il va devoir disparaître sans la moindre raison apparente, voire valable logiquement .

Cette démarche philosophique est sans doute trop difficile à aborder alors que nous abordions l’Eden et son jardin qui pousse au milieu du désert comme par miracle (alors que des arrosages quotidiens permettaient à ces jardins de survivre…) .

.

.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La Crète en octobre n°4

Posté par LPBSM le 3 novembre 2016

Bonjour,     gr-flag1

 

Nous avons essayé de faire un tour succinct du lac Voulismeni dans http://helecteursasaintmartin.unblog.fr/2016/11/01/la-crete-au-mois-doctobre-n3/  et j’avais évoqué, à la fin de l’article, une ambiance très différente (si vous prenez le temps de la respirer et de la ressentir) …

Il y a deux façon de partir de kitroplatia pour arriver à « l’Ammos Café » sur la plage de la Marina sur une voie piétonne (sans marches) :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Soit prendre directement par le chantier naval, soit prendre par le haut du chantier; nous commençons directement par le chantier naval .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avantage : c’est une zone de « Ahimsa » où vous rencontrerez peu de voitures .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais avant de vous faire boire votre petit café du matin, je vous offre une diversité de cheminement bien qu’elle mènera au même endroit :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce chemin surplombe la Marina et vous permet  d’avoir une diversité de vue, mais …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

… avant de déjeuner en paix, il vous faudra rejoindre le cirque infernal des véhicules à moteurs polluants .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Enfin, après avoir passé cette dure épreuve, vous arrivez sur la banquette moelleuse de votre petit café face à la plage .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’attire cependant votre attention sur le fait que ceux qui voudraient tirer sur la corde et paresser jusqu’à plus de onze heures (du matin) devraient subir pour rejoindre le centre-ville la nuée de moteurs qui deviennent aussi fou et envahissant que des bourdons entre 11h. et midi .  Ce sont de petites choses qui ne sont pas inscrites dans les guides mais qui peuvent gâcher la vie lorsque vous vous croyez invulnérable, perché sur votre petit nuage de visiteur .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comment voulez-vous ne pas l’être lorsque tout semble vous sourire à un prix qui vous semble dérisoire par rapport à notre pratique quotidienne en France ?

20150901_103057

Sur le prochain article, si vous êtes sages, je vous ferais bénéficier de la visite d’un lieu de Ahimsa total, à deux pas de la rive droite du lac Voulismeni, bien caché de l’invasion touristique .

.

Mais demain est un autre jour …

.

A suivre …

.

.

J.M. MARTIN pour Voyage … voyage !

.

.

.

P.S. :

J’ai oublié de vous dire que ce qui fait le charme de ce café, c’est que c’est un café grec !   Le hommes retraités s’y rencontrent le matin et viennent y lire leur journal ; une table qu’occupe une personne arrive à en contenir huit au cours de la matinée et on y parle politique en refaisant le monde ; mais si en tant que touriste vous y êtes toléré, ne pensez pas y séjourner après 11h. le samedi matin à la sortie de la messe orthodoxe … là, à moins d’être complètement stupide, vous vous sentirez de trop .

Autre chose de frappant, si vous y venez dans l’après-midi vers cinq heures, vous y verrez beaucoup de femmes veuves qui s’y rejoignent et dont certaines fument ouvertement sans que cela ne semble offusquer quiconque .  Ces observations vont peut-être vous paraître naives, mais elles tranchent avec nos pratiques et nos a priori .

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La Crète au mois d’octobre n°3

Posté par LPBSM le 1 novembre 2016

Bonjour,   gr-flag1

 

Nous étions restés à la petite église creusée dans la roche sur la rive gauche du lac Voulismeni .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Attention, la visite commence par la porte simple, en bois … avec quelques sculptures grossière .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Des fresques (protégées par des grilles) pour les protéger des touristes car aucun contrôle ne semble apparent …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est un village de pêcheurs

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Difficile de l’oublier …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Maintenant vous croyez avoir visité une authentique église de pauvres pêcheurs cachée dans une grotte … surtout après un bon repas de poissons, légèrement arrosé d’un petit vin blanc sec et frais (avec modération …!) qui pousse à la décontraction .

Hé, bien, vous vous fourvoyez .  Il s’agit d’un décor de cinéma constituer pour faire un film saga sur l’affrontement entre deux familles : les Fourtounakidès et les Vrontakidès !!!

Fourtounakidès et Vrontakidès 01

Une sorte de « Roméo et Juliette » actualiser pour l’histoire de la Crète par Michailidis Lakis :

Fourtounakidès et Vrontakidès 02

 

https://www.youtube.com/watch?v=FF-sFp2kizU

Vous pourrez voir sur Youtube en déplaçant votre curseur de lecture sur 5 minutes, le lac Voulisméni et la petite église dans un extrait du film .

Fourtounakidès et Vrontakidès 03

Alors, elle était comment ma surprise ?

Pas de surprise, sur la rive droite du lac, mais une ambiance totalement différente avec toujours des restaurants mais la rue des chauffeurs de taxi qui devient inaccessible pour le particulier quand il sont trop nombreux ; vous me l’accorderez, c’est assez particulier .

20150826_112136 20150826_112121 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur la dernière image vous avez la volière du « Zygos Garden Café »

IMGP9785_redimensionner OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette photo est prise du « Zygos Garden » un café où l’on peut boire de bons thés divins et du vin de moindre accabit .

Nous venons, grosso modo, de faire le tour du lac mais je dois vous signaler qu’à partir de la rive droite on accède aux musée des arts folkloriques en bas de la rue Konstandinou Paleologou qui remonte jusqu’à l’hôpital et en milieu de parcours, vous trouverez un peu plus haut dans la même rue le musée archéologique .

carte Agios 01

Attention, à pied … ça monte !  Mais il n’y a pas de marches …

Si vous séjournez plus d’une semaine, ne loupez pas le marché du Mercredi à partir du bout de la place de la rive droite (à côté du « Zygos Garden ») .   Vous y verrez des fruits et légumes défiants toutes vos idées sur les prix pratiqués en France .  Vous y trouverez les mêmes poteries qu’au village de Kritsa (à environ 15 kms d’Aghios) mais vendue pour 1 € alors qu’à Kritsa la même poterie sera vendue plus de 10 € .

Ne comptez pas être les seuls à fréquenter le marché ; il y a beaucoup de monde et l’accès aux stands est parfois difficile ; mais il faut au moins le voir une fois .  Toutefois, je vais ajouter un petit détail qui a son importance : comme la rue monte vers l’hôpital à partir du lac, il est préférable de monter tranquillement et sans bousculade dans une rue adjacente et arrivé en haut de la redescendre ; vous verrez, c’est beaucoup plus confortable .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si je vous met en images le fronton de la cathédrale orthodoxe des « Trois Saints » ou de la « Trinité » (?) de la rue Venizelu, la fausse petite église du lac fera grise mine par rapport au faste et aux lustres en cristal qui en ornent l’intérieur (je n’ai pas osé prendre de photos) .

Je ne pensais pas m’engager dans une sorte de saga en rédigeant mon premier article, mais force est de constater que je n’ai pas encore pu vous parler de la Marina ; un autre lieu avec une ambiance très différente et très sympathique .

.

A suivre …

.

J.M. MARTIN pour Voyage … voyage !

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La Crète au mois d’octobre n°2

Posté par LPBSM le 31 octobre 2016

Bonjour,    gr-flag1

 

Nous allons maintenant aborder, sur un plan touristique, l’une des plus belle histoire de l’unité du peuple crétois (*1) .

 

Longeant le Lac Voulismeni, la rue du 28 octobre 1940 OLYMPUS DIGITAL CAMERA qui est la seule rue piétonne de la ville, marque la résistance de la Grèce à l’invasion « italienne » par les facistes italiens à partir de l’Albanie .

Le 4 août 1936, un homme de la droite la plus réactionnaire, Ioànnis METAXAS, fit un coup d’état en suspendant le parlement, en interdisant les partis politiques, en faisant arrêter puis torturer près de 15 000 grecs opposants à son régime, en déclarant la grève illégale et en instaurant la censure .  Ce charmant monsieur est au centre de l’image, ci-dessous, au milieu de son organisation EON (Organisation Nationale de la Jeunesse) .

Ioannis METAXAS  en 1938 bis

Cette seule image est plus parlante que de longs discours sur les horreurs commises .

Ce régime dura 5 ans jusqu’à ce que Moussolini (l’un de ses modèles), en quête de victoires faciles, envoie à la Grèce un ultimatum qu’il savait inacceptable :  la Grèce devait autoriser l’occupation par les armées italiennes de tous ses sites stratégiques .

Se sentant directement menacé, le petit dictateur, autoritaire, égocentrique, fanatique et caractériel répondit : Ochi (qui en grec signifie NON !) déclenchant immédiatement la réplique prévue (le 28 octobre 1940) c’est-à-dire , l’invasion de la Grèce depuis l’Albanie .

La résistance grecque fut héroïque, même si elle a été renforcée par l’arrivée de plus de 70 000 soldats britanniques et par l’appui des nombreuses escadrilles aériennes et navales britanniques qui seront déterminantes,  puisque les italiens furent refoulés après avoir subi de nombreuses pertes . 

Cerise sur le gâteau, la moitié de la flotte italienne stationnée à Tarente est mise hors de combat le 11 novembre 1940 par l’aviation britannique .

Mussolini dû demander l’appui de l’armée nazie en 1941 pour arriver à ses fins, montrant à quel point, l’armée italienne n’était efficace que dans les discours et les divers mouvements de menton de Mussolini  (la commedia dell’arte) .

Mais en Crète, les descendants de ceux qui avaient imposé  Kostas Adossides Pacha aux envahisseurs ottomans, furent une nouvelle fois présents pour organiser la résistance crétoise contre  l’envahisseur allemand (les italiens ne faisant qu’acte de présence …) .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Roussos  02

Comme vous pouvez le lire sur la stèle de cette statue, si vous connaissez l’alphabet grec, il s’agit de Roussos A. KOUNDOUROS (1821-1944)  avocat grec et véritable homme politique, qui fut exécuté par les NAZI le 29 octobre 1944 (ça ne s’invente pas … !) pour son implication dans la résistance crétoise après avoir été interné dans un camp .

Il est important que les touristes du monde entier qui viennent à Aghios Nikolaos (Australiens, allemands, italiens, français, russes, hollandais, etc …) voient cette statue et puissent se demander à quoi ou plus précisément à qui elle correspond .

Un petit regret cependant, c’est que la municipalité ait prévu la distribution de plans de la ville dans différentes langues complètement gratuits au syndicat d’initiative (juste en face du pont qui enjambe le pertuis du lac), ce qui est très bien ; mais aucune traduction en plusieurs langues sur la stèle de la statue de Roussos A. KOUNDOUROS .  Dommage .

Maintenant vous saisissez pleinement la subtilité cachée du titre de ces « X ? » articles .

Même si « la journée du Non » est célébrée dans toute la Grèce comme fête nationale, le petit dictateur qui l’a déclenchée n’est pas à mettre au pinacle ; seuls les héroïques combattants grecs sont à célébrer pour avoir su ridiculiser les armées facistes avant que l’armée allemande n’intervienne un an plus tard de façon, malheureusement, beaucoup plus efficace .

En haut de la rue piétonne, on trouve La Poste avec un musicien crétois qui ne trouve pas de travail dans son village et en bas de la rue, un musicien roumain frappé de polio avec son petit chien pour seul compagnon vers le port :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je me dois de vous préciser que ces deux chanteurs de rue parlent différentes langues et que, si je connais tous ces détails, c’est que j’ai chanté en seconde voix avec les deux .  Même si ma modestie doit en souffrir, ils ont récoltés tous les deux un accroissement de pièces et de billets durant cette trop brève collaboration (pour eux) .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ici, il dit « Je t’aime » (en français) à un petit garçon qui vient de lui mettre quelques pièces jaunes …

carte Agios 03 carte Agios 03 bis

La rue Koundouros est parallèle à la rue piétonne du 28 Octobre mais elle est circulante … et très circulante !

IMGP9773_redimensionner IMGP9775_redimensionner

La rue Koundouros est à sens unique ; sur la seconde image vous voyez une enseigne de la banque de Chania (il s’agit bien de la banque de l’ancienne La Canée et non pas de la banque de Chine … pour les dyslexiques) .

.

Il est temps de vous parler du lac Voulisméni au lieu de tourner autour .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA IMGP9755_redimensionner

IMGP9756_redimensionner IMGP9785_redimensionner

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur ces deux images, vous voyez qu’on ne peut pas faire le tour du lac interrompu par la roche et alimenté par une source souterraine .

Voulisméni 06

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous abordons ici la rive gauche du lac (par rapport au pont), avec une ambiance différente de celle de la rive droite .

20150902_114622

Mais, si je dois aborder dans cet article la visite de la petite église blanche (visite gratuite) qui est creusée dans la roche, cela dépasserait votre capacité de lecture .

Je peux simplement vous dire qu’une petite surprise vous attends sur « La Crète au mois d’octobre n°3″ .

.

A suivre …

.

J.M. MARTIN pour Voyage … voyage !

.

.

P.S. :

 

  • (*1)  Il vous suffit de cliquer sur chaque image pour l’agrandir .

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La Crète au mois d’octobre n°1

Posté par LPBSM le 30 octobre 2016

Bonjour,   gr-flag1

 

Le 4 octobre 2016, il faisait 11°C à Nantes Blason de Nantes à 11h. du matin .  Une doudoune avec capuche enfilée n’était pas superfétatoire (*1) .

Nantes 01

8h. plus tard, je débarquais à Héraklion à 27°C à 19h. …. !  Le chauffeur de taxi m’attendait comme prévu par courriel .   Moins d’une heure plus tard, je me retrouvais à Aghios Nikolaos (Saint Nicolas, le saint patron des marins grecs) .

Crètel 01 bis

Crètel 02

Je dîne devant la plage de « kitroplateia » (l’ancienne place où les citronniers Cédra OLYMPUS DIGITAL CAMERA poussaient partout avant d’être frappés par une maladie épidémique) et où la « corne d’Amalthée » est éclairée le soir :

La corne d'abondance d'Amalthée

 IMGP9718_redimensionner  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

IMGP9715_redimensionner

« Crète, Terre de Mer » sculpture de Nick and Pantelis SOTIRIADIS au bout de la plage de Kitroplatia  ; ce fut une commande monumentale de la ville, aux deux frères SOTIRIADIS, plus connue sous le nom d’ « Amalthias Kéras » (« La corne d’Amalthée ») (*2) .

Cependant, plus près du port, une seconde statue monumentale en bronze a été commandée aux mêmes sculpteurs :

IMGP9784_redimensionner IMGP9772_redimensionner 02

Elle symbolise l’enlèvement de (la mortelle) Europe par (le dieu) Zeus déguisé en taureau blanc selon la mythologie grecque .

IMGP9716_redimensionner

Que voulez-vous de mieux ?  Je vais vivre trois semaines en débardeur et en short alors qu’à Rennes tout le monde se caille … !

Mais à quoi bon rester sur une plage si le lieux ne vous offrent pas d’autres visions qui permettent de se donner l’impression de diversité .

IMGP9734_redimensionner

J’ai déjà évoqué le port qui est le poumon de ce que certains appellent le petit « Saint-Tropez » crétois .  5 gros bateaux-hôtels arrivent au port durant la semaine doublé par des liners qui passent moins d’une journée de visite (Il y a un ferry-boat régulier qui vient du Pirée cinq fois par semaines alors que le ferry-boat qui vient de Sitia, de Karpathos et de Rhodes s’arrête à Aghios Nikolaos deux fois par semaine) :

carte des îles du sud 01

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous voyez sur ces deux dernières images l’un des ferries partant et l’autre, ayant attendu au large, pour pouvoir le remplacer peu après .

Le port constitue une certaine ambiance :

IMGP9777_redimensionner IMGP9776_redimensionner

IMGP9778_redimensionner  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

IMGP9779_redimensionner OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette dernière image nous fait voir que le port communique maintenant avec le lac Voulismeni .

En 1867,  « Kostas Adossidis Passas » ou « Adossides Pacha » alors gouverneur local, a fait construire un étroit canal pour relier le lac Voulismeni au port de pêche .  Avant, le lac était clos et l’eau tellement glauque qu’il était difficile d’en imaginer le fond (cela donnera lieu à plusieurs légendes) .  Mais ce sont encore les Ottomans qui gèrent la Crète à cette époque ; cependant une sorte de pré-révolte crétoise demande que soit nommé un grec pour la gestion de la Crète .   Le seul problème était que cet « Adossides » était de confession chrétienne et que les Ottomans lui auraient préféré Rustem Pacha, voire Caratheorides Pacha, mais la majorité de l’assemblée refusa tous ces choix .

C’est donc aujourd’hui une petite mer intérieure et ses eaux sont toujours bleues .
20150826_111921
.
De gouverneur local, Kostas Adossides Pacha deviendra gouverneur général de la Crète en 1879 .
Empire ottoman jusqu'en 1913   01 bis
Voici une carte sur laquelle vous pouvez voir la libération petit à petit de l’immense emprise de l’empire Ottoman sur l’Europe et qui va finir par cèder la Macédoine en 1913 .
OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Voici deux images anciennes, du Lac à gauche et du Port à droite, avant qu’Aghios Nikolaos ne devienne la fameuse station balnéaire qu’elle est devenue aujourd’hui .
IMGP9726_redimensionner IMGP9728_redimensionner
Au port, un petit train qui circule à 30 kms/h. est disponible pour vous faire découvrir les hauts d’Aghios Nikolaos sans aucun effort .
IMGP9729_redimensionner
.
La rue piétonne qui borde le Lac Voulismeni, va immanquablement nous conduire à évoquer l’extraordinaire résistance du peuple crétois à l’occupation faciste en 1940 .   Mais ceci sera une autre histoire qui sera abordée dans : « La Crète au mois d’octobre n°2″ .
.
A suivre …
.
.
J.M. MARTIN pour Voyage … voyage !
.
.


P.S. :

  • (*1)  Il vous suffit de cliquer sur chaque image pour l’agrandir .
  • (*2)  Selon la mythologie grecque, pendant longtemps, Kronos (dieu du temps) et Rhéa (une titanide fille de Gaïa, la terre, et d’Ouranos, l’océan)  règnent sur l’univers .  Kronos, est averti par Ouranos et Gaïa qu’un de ses enfants doit le détrôner (ils étaient très sectaires sur l’Olympe même entre générations) ; il  cherche donc à échapper à son destin en dévorant ses enfants .  Lors de la naissance de Zeus, Rhéa dupe son mari en lui donnant à avaler une pierre enveloppée d’un lange .  Entre-temps, elle a caché l’enfant en Crète sur le mont Ida .  Zeus a été nourri à l’hydromel, grâce à la chèvre Amalthée (dont il casse malheureusement une corne) et à « Melissa » le miel qui mélangé au lait lui permettra de survivre .   Plus tard, quand Zeus atteint l’âge adulte, il force son père à régurgiter la pierre et ses cinq frères et sœurs .   Mais ceci n’est qu’une des légendes et il en existe d’autres suivant les auteurs .  Il est quand même à noter qu’il était déjà très goulu le petit père Zeus et qu’il avait de qui tenir … !

IMGP9706_redimensionner

 La statue du port d’Aghios Nikolaos

 

A Strasbourg, Sur l’autre rive de l’Ill, le long de l’Avenue du Président Robert Schuman, du côté des anciens immeubles du Parlement européen, vous pouvez également contempler une sculpture, intitulée «L’enlèvement d’Europe» :

Europe enlevée par ZEUS 04 Europe enlevée par ZEUS 03

 

…, un don de la Crète au Parlement européen datant de 2005 et provenant des mêmes sculpteurs .  Selon la mythologie grecque, la princesse phénicienne Europe, fille du roi Agénor de Tyr (actuel Liban), fut amenée en Crète par Zeus jusqu’au pied du mont Ida à Gortyne (*3) ; il l’enleva sous les traits d’un taureau blanc pour ne pas l’effrayer .  Cette oeuvre a été réalisée par les deux frères grecs Nikos et Pantelis SOTIRIADIS .  Elle pèse près de 6 tonnes et combine 3 matériaux : acier (taureau), bronze (jeune fille) et verre (arrière du taureau) .   L’arrière train du taureau est illuminé la nuit, comme la corne d’Amalthée, selon la même technique .

  • (*3)  Gortyne carte 01

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Mais pourquoi Roscoff … ?

Posté par LPBSM le 14 août 2016

Bonjour,

 Blason de Roscoff

Blason de Roscoff

Pour ne pas alourdir « Les Abers – n°2″, je n’ai pas souhaité vous rappeler que Roscoff fut au siècle dernier le premier port qui exportait ses oignons roses vers l’Angleterre .

En 1828, un cultivateur roscovite, Henri Ollivier, affrèta une gabarre, la chargea d’oignons et avec trois compagnons se dirigea vers l’Angleterre .

Les oignons de Roscoff 03 bisLes oignons de Roscoff 02

Les oignons de Roscoff 05 bis

Roscoff vers 1920-1930

Les oignons de Roscoff 04Les oignons de Roscoff 06

Les « Jhonnies » de Roscoff

Ils ont été surnommés ainsi car, à cette époque, ils emmenaient avec eux leurs enfants, âgés d’une dizaine d’années donc petits par la taille ; Yann (jean en breton), équivalent de John (en anglais), et Yannick (petit jean en breton), équivalent de Johnny (en anglais), étant en breton, des prénoms habituellement très courants, les anglais leurs attribuèrent cette dénomination par désir de simplification ou par humour .

Carte entre Roscoff et Plymouth 01carte de Roscoff 02

Plymouth est à 183 kms de Roscoff en ligne droite …

logo de l'oignon de Roscoff 01

.

C’est l’envasement progressif du port de Saint-Pol-de-Léon (Pempoul) capitale de l’évêché du comté de Léon qui a obligé petit à petit les navires à débarquer leurs marchandises de l’autre côté de la péninsule au lieu dit « Roscoff » (appelé aujourd’hui  Rosko Goz : Vieux Roscoff), dès le Moyen-Age .  C’est ensuite par la route que les marchandises rejoignaient le centre de Saint-Pol-de-Léon .

Cette nouvelle pratique va permettre de créer d’abord une auberge pour les marins, puis l’organisation d’un petit centre ville au lieu dit Croaz Vaz (la Croix de l’île de Batz en breton) .

L‘auberge fut donc bâtie sur une concession féodale des propriétaires des terrains qui étaient le seigneur du coin, le prieur de l’île de Batz et l’Abbaye de Saint Mélaine de Rennes .

http://www.chasse-maree.com/6401-7014-thickbox/contrebandiers-smogleurs-en-manche.jpg

http://www.chasse-maree.com/6401-7012-thickbox/contrebandiers-smogleurs-en-manche.jpg

 « La contrebande d’alcool , mais également de tabac et de thé était pratique courante à Roscoff, Jacques Blanken, la raconte fort bien dans son livre sorti au printemps 2015 « Contrebandiers, smogleurs en Manche : histoire d’un commerce interlope ».

.

Smogleur était le terme employé au XIXème siècle pour désigner les hommes et les navires s’adonnant à la contrebande maritime entre la Grande-Bretagne et les côtes de France .

  • SMUGGLER, SMOGLEUR, subst. masc. MAR. [Au xixe s.] Petit navire qui faisait la contrebande entre l’Angleterre et la France; homme faisant de la contrebande sur un tel navire. Le frêle bateau qui le ramène [d’Angleterre] est aperçu de Boulogne; on croit qu’il porte des smogleurs anglais. Des embarcations de douaniers mettent à la voile (Raban, Marco Saint-Hilaire, Mém. forçat, t. 2, 1828-29, p. 310)    J’ai (…) des moutons du Lancashire (…) Il m’en a coûté deux cents livres sterling à un smuggler pour les emmener chez moi (Mérimée,Deux hérit., 1853, p. 34).
Émile Littré: Dictionnaire de la langue française (1872-1877)

smogleurs 01

 

« Cette contrebande historique participa à la prospérité des négociants de Roscoff, elle s’arrêta vers 1830.  Mais dès qu’un produit est interdit ou lourdement taxé, il existe à nouveau de la contrebande, j’ai trouvé dans la presse ancienne  cette affaire de contrebande de  poivre en grains en baie de Morlaix en 1902 : laissons parler les journaux d’époque. »

2 yachts saisis à Carantec et amenés dans le port de Morlaix

http://www.histoiremaritimebretagnenord.fr/gens-de-mer/gens-de-mer-5/

.

De son côté, la douane anglaise ne resta pas sans réagir :

Cotre des duanes anglaises CUTTER 01

Il est donc amusant, à posteriori, de constater que les « armateurs » (contrebandiers notoires) du début du XVIème siècle (nous sommes en pleine « Renaissance), ont réussi à se regrouper à financer leur propre église (appelée Notre Dame de Croaz Vaz : voir http://helecteursasaintmartin.unblog.fr/2016/08/12/les-abers-n2/) et à finir par la faire consacrer par l’évêque de Saint-Pol-de-Léon qui n’était pas dupe de la provenance des fonds .

Roscoff 05

Roscoff 04

La production d’oignons et d’artichauts qui succéda à cet épisode de plus de cinq siècles fut beaucoup moins subversive .

.

Vous comprendrez qu’il m’était difficile d’ajouter tout cela dans les articles sur les Abers sans que cela finisse par être trop fastidieux à lire d’un seul tenant .

J.M. MARTIN pour Voyage … voyage

.

.

P.S. :

Petit Navire 01

« Après 30 ans passés chez « Petit Navire » à Douarnenez, Jacques BLANKEN  raconte dans un livre la saga des 80 ans de cette célèbre conserverie et de son fondateur Paul-Édouard PAULET, patron social et humaniste. »

« La saga Petit Navire, c’est l’histoire de Paul-Édouard PAULET, un ingénieur-chimiste devenu banquier et qui reprend en 1932 une conserverie douarneniste pour en faire le leader du thon en conserve en France, sous giron Thaïlandais aujourd’hui. Paul-Édouard PAULET, patron social, gardera les employés, développera la participation, l’actionnariat des salariés, le remboursement des médicaments… Blessé de guerre en 1942 et rapatrié sur un bateau de la Croix-rouge, il disparaît, torpillé par erreur par un navire anglais. »

Jacques Blanken : Petit Navire, de Paul Paulet aux Amériques , aux éditions Locus Solus (2013).

Jacques BLANKEN 03

« Jacques Blanken , spécialiste du patrimoine maritime, collaborateur du Port-Musée, fabricant de bateau, commentateur à Temps Fêtes à Douarnenez, amoureux des vieilles coques… est entré en 1970 comme directeur commercial à Petit Navire, avant d’en devenir le directeur général jusqu’en 2000.  Son livre de 176 pages et 220 illustrations est plein d’anecdotes, de témoignages, d’émotions, de découvertes insolites sur une aventure chère au coeur des bretons et de bien des dégustateurs de thon en boite ! »

Extrait de :  https://www.francebleu.fr/emissions/toute-premiere-fois/toute-premiere-fois-jacques-blanken-et-la-saga-petit-navire

Jacques BLANKEN 04 avec les anciens de l'usine PAULET

Jacques BLANKEN avec les anciens de l’usine PAULET

http://www.ouest-france.fr/sites/default/files/styles/image-900×500/public/2013/09/28/usine-paulet-jacques-blanken-retrouve-les-anciens.jpg?itok=jXlQjWB3

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les Abers – n°2

Posté par LPBSM le 12 août 2016

Bonjour,

« J’ai encore à vous narrer l’histoire du château de Kerouartz et du délicieux site de Prat Ar Coum sur l’Aber Benoit ; ensuite de Roscoff et de l’île de Batz .   Mais cet article est plus long que prévu et la suite fera l’objet d’un second article pour que tout cela soit lisible sans s’endormir à sa lecture . »

Voir  :   http://helecteursasaintmartin.unblog.fr/2016/08/08/les-abers/

Château de Kerouartz 02Château de Kerouartz carte 01

« La famille de Kerouartz aurait pour origines un chevalier anglais, Auralus Houart Miles, envoyé en 1164 par le roi d’Angleterre au secours du duc Conan IV de Bretagne et qui aurait construit un château Ker-Houart dont le nom se serait par la suite transformé en « Kerouartz’ ». Ce château aurait été initialement construit dans la paroisse de Landéda, mais détruit à plusieurs reprises par les Anglais, il aurait été reconstruit à Lannilis, à environ 3 km de son emplacement primitif1. »

Extrait de  :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_de_Kerouartz

(*1)  Je précise ici que « Ker » en breton signifie « maison » ; donc « Ker-Houart » signifiait maison d’Houart .

 carte de Lannilis 01carte d'accès à Kerouartz 01

 

Pour accéder au château de style Renaisssance (c.à.d; sans fortifications) vous devrez prendre la D 128 qui mène à Lannilis, puis la D13 à Kerosven ; ensuite, au croisement, il suffit de suivre la route car le site est fléché sur la droite .

Mais, allez-vous me dire, quel intérêt d’aller visiter ce château ?   Voilà ce que nous en dit l’actuel propriétaire :

« « Keroüartz » plonge ses racines dans l’obscurité du Moyen-Age, construit sa destinée sous la bannière éclairée de la maison des « Monfort » lors de la guerre de succession en Bretagne, maison du futur Duc de Bretagne, Jean IV.

La « famille » entrera dans l’histoire à cette époque où légende et merveilleux se confondent en cette journée du 26 mars 1351. De cette héroïque épopée du « Combat des Trente » un champion, « Hennequin Hérouart », fera partie du « team » de ces chevaliers, aux règles établies par le code de l’honneur.
Elle franchira la porte de la renommée en 1376, un autre tournoi donnera l’occasion à Hervé de Keroüartz de mener son blason au Panthéon des « cycles Arthurien ». Ce fait d’arme, authentifié et conté par Guillaume de La Penne « Gestes des Bretons en Italie, sous le pape Grégoire XI » sera porté aux « Preuves de l’Histoire de Bretagne ».  » .

Au siècle dernier :

Kerouartz 02

Kerouartz n’était qu’un domaine et on comprends que les efforts des propriétaires actuels pour en refaire un lieu « visitable » avec les énormes travaux de restaurations devant satisfaire aux normes des bâtiments de France et auxquelles s’ajoutent les normes européennes soit un challenge difficile à tenir .

Mais pour vous donner envie d’aller visiter ce grand parc paisible, voici quelques photos :

Château de KerouartzChâteau de Kerouartz

Sur ces deux images on voit bien le passé moyenâgeux procédant à la protection des dépendances .

Château de Kerouartz écurie IMGP1587

Les écuries étaient si importantes à l’époque qu’elles méritaient une signalisation particulière .

Après la visite de ce château vous avez faim et vous vous demandez où manger quelque chose en adéquation avec ce que vous venez de voir .

Lannilis 02carte de Lannilis 01

Il vous faudra retourner au centre de Lannilis et tourner sur la droite vers St Laurent ; après Prat Ar Coum est fléché et vous dégusterez du « frais » :

Aber Benoit Prat Ar Cum IMGP1583Aber Benoit Prat Ar Cum IMGP1584

Restaurant géré par la famille MADEC depuis 1898 :  http://www.prat-ar-coum.fr/

Nous sommes passés de l’aber Wrac’h à l’aber Benoit (« Aven » au sud Bretagne désignant également un estuaire)  et je ne peux m’empêcher de vous fournir une image de la ville de Morlaix qui ne provient pas de mes photos mais que j’aurais aimé prendre .

Morlaix

Je vous ai également parlé de Roscoff avec l’île de Batz qui paraît si proche .  que vous y alliez en passant par Morlaix (à voir) ou par la côte en prenant la D28 à Lannilis puis la D 125 vers Lesneven et ensuite la D10 jusqu’à Roscoff :

carte de Roscoff 03

Ci-dessous L’église Notre-Dame de Croaz Batz  qui fut entièrement financée par les armateurs au XVIème siècle avant d’être officiellement consacrée par l’évêque .

Roscoff IMGP1606Roscoff clocher IMGP1607

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Notre-Dame_de_Croaz_Batz

Roscoff  IMGP1612Roscoff IMGP1612

Sur l’image de droite, ci-dessus, la jetée qui permet d’embarquer sur les ferries à marée basse et au bout de laquelle l’île de Batz paraît si proche (voir la dernière image) .

Roscoff IMGP1608Roscoff IMGP1611

île de Batz 01

Puis l’île de Batz qui peut paraître si loin ou si proche …

Roscoff ïle de BatzIMGP1605Roscoff île de Batz IMGP1604

Bonne découverte et à bientôt pour une nouvelle destination .

 

J.M. MARTIN pour Voyage … voyage

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les Abers – n°1

Posté par LPBSM le 8 août 2016

Bonjour,

Avant d’aborder les abers, j’aurais préféré vous avoir écrit ce deuxième article avant le départ du 6 août, mais l’organisation de l’exposition sur l’histoire du canal rennais qui traverse le quartier Saint-Martin et qui porte son nom, ne m’a pas permis de le rédiger à temps :

http://lepetitblogdesaintmartin.unblog.fr/2016/08/04/actualite-rennaise-et-aoutienne-que-vous-ne-lirez-pas-dans-les-journaux-mais-lexpo-tourne/

 

carte 03

Destination beaucoup moins torride mais d’un accès beaucoup plus facile, les abers du nord Bretagne ont leurs charmes   :

Aber Wrac'h coucher de soleil IMGP1597Aber Wrac'h coucher de soleil IMGP1599

Aber Wrac'h plaque

Aber Wrac'h bateau du père Jaouen IMGP1562Aber Wrac'h bateau du père Jaouen GP IMGP1593

Ici, au mouillage, le « Rara Avis » (*1) l’un des bateaux du père JAOUEN (http://www.belespoir.com/lassociation) et de son Association des Jeunes Délinquants ; le père JAOUEN est décédé le 7 mars 2016 mais je devrais plutôt dire : « nous a quitté » à 96 ans d’après le ressenti de tous ceux qui l’ont un jour approché (http://www.belespoir.com/)  vidéo à voir absolument .  Et aussi :  http://www.belespoir.com/michel-jaouen  pour en savoir un peu plus sur ce qui a déterminé son choix avec un père médecin .

père Jaouen 03

Désolé de faire de la pub pour un bouquin que je n’ai pas lu mais dont la couverture résume bien ce qu’était le « Bon Homme » !

« Démerdez-vous pour être heureux ! », de Chantal Loiselet, Ed. Glénat, 240 p., 19,95 €.

Pour tous les athées, je dirai que ce fut un père « putatif » pour beaucoup de gens un peu perdus dans des milieux favorisés (Hé, oui, même ceux qui on eu la chance de fréquenter polytechnique pouvaient avoir des pères non-présents)  comme dans des milieux moins favorisés où l’abandonnisme est souvent une règle qui se répète plus par mimétisme que par manque de moyens .   Ses convictions déistes sont-elles si importantes au regard de la stimulation qui fut la sienne et qui lui a permis de réaliser ce dont peu de chefs d’entreprises pourront se glorifier en fin de parcours …. ?

Le bel Espoir 04 à Landéda port de l'Aber Wrac'h

Sur ces images, Le « Bel Espoir II » au mouillage dans le port le Landéda créé de toute pièce par le père Jaouen qui ne s’est pas vu vieillir .

Père jaouen 05

J’ai oublié de vous préciser que nous sommes à Landéda dans la baie qui aborde l’Aber Wrac’h :

Carte 01port de l'Aber Wrac'h 02

Ce port fut créé de toute pièces en 1946-1947, après guerre avec des matériaux de récupération par Michel JAOUEN et tous les anonymes qui épaulaient son combat .

Pour résumer sa pensée :  « Nous pouvons tous à notre échelle vivre ces aventures sans en passer par la case malheur ou prison, il suffit pour cela de redécouvrir chacun sa propre humanité et d’arrêter de se comporter comme des animaux avides de puissance et de gloire, sans aucune compassion «   et également  : « Aimez-vous les uns les autres, avec ça vous faites le tour du monde » .

Une dernière image sur le « Rara Avis » et le « Bel Espoir II » ensemble au mouillage :

Rara Avis et Bel Espoir 01

http://www.belespoir.com/la-flotte/

(*1)  http://www.belespoir.com/la-flotte/le-rara/

(*2)  http://www.belespoir.com/la-flotte/le-bel-espoir/

J’ai sans doute été un peu long sur l’Aber Wrac’h du père JAOUEN sans vous fournir certaines de mes propres images datant de 2005 :

Aber Wrac'h Résidence IMGP1594Aber Wrac'h Résidence IMGP1567

Aber Wrac'h Résidence IMGP1565Aber Wrac'h Résidence IMGP1568

J’ignore, à ce jour, si cette Résidence fonctionne toujours, mais  je peux vous assurez que le peu de disponibilité en faisait une sorte de privilège juste en face de la plage .

Landéda plage 01

A cette époque (2005), « Landéda », ((son nom provenant du breton lann (ermitage) et de Saint Téda  ou Sainte Tydeu (originaire du Pays de Galles) qui serait arrivé au Vème siècle pour y fonder un ermitage))  voulant donc dire : « l’ermitage de Saint Téda ou de Sainte Tydeu », correspondait bien à l’idée d’isolation et à l’impossibilité d’établir un commerce autre que saisonnier pour être rentable à minima (c.à.d. assumer  au moins  les frais de fonctionnement en espérant des jours meilleurs)  .

Aber Ildut goémoniers IMGP1558Aber Ildut goémoniers IMGP1559

Mais les abers conservent les anciennes pratiques des goémoniers (*3) .

Landéda les îles de l'Aber

L’île Cézon est située à 400 mètres du rivage en face du couvent de la baie des Anges (*4) et on y passe à pied sec à marée basse .


Elle abrite des fortifications depuis la fin du XVIIème siècle dans le but de protéger les mouillages de l’Aber Wrac’h et d’éviter une prise terrestre par Brest envahie très souvent par les anglais .
Ces fortifications, qui étaient déjà citées dès le XIVème siècle comme port de relâche, ont été renforcées pendant le règne de Louis XIV, sous l’impulsion de Vauban en 1685, mais les travaux ne furent réalisés que dans les années 1694, 1695, puis reprises au XIXème siècle sous Napoléon III .  L’ile a été investie par l’armée allemande pendant la fin de la deuxième guerre mondiale et intégrée au Mur de l’atlantique .
Cet exceptionnel ensemble architectural comprend bon nombre d’éléments bien conservés malgré les épreuves du temps .  Le propriétaire de l’ile, Yann LE NESTOUR (ça ne s’invente pas), artiste, l’a confiée à « l’association Cézon » pour une durée de 18 ans, jusqu’en 2033 .  Le bail prévoit que l’île soit ouverte au public pour 12 années encore au delà de son terme .  Créée en 1995 par de jeunes artistes, étudiants, repartis vers d’autres horizons, « l’association Cézon » reprend son souffle en 2015 avec une équipe locale et un projet renouvelé (*5) .  Ce fort a été inscrit au titre des Monuments Historiques en juillet 2015 .

île de Cézon 02île de Cézon 04

(*3)  La querelle des goémons entre Lannilis et Landéda

Les habitants de Lannilis n’avaient accepté le démembrement de la paroisse primitive de Ploudiner vers 1330 qu’à la condition formelle de pouvoir continuer à bénéficier du droit de cueillette du goémon sur toute l’étendue de l’ancienne paroisse, ce qui illustre l’importance de l’utilisation agricole du goémon comme amendement dès cette époque. Vers 1610, les habitants de Landéda et Brouennou voulurent empêcher les Lannilisiens de cueillir le goémon sur les côtes de leurs paroisses, d’où des procès en 1619 et à nouveau en 1724, les jugements étant en faveur des Lannilisiens. La Révolution française, en supprimant tous les privilèges, rendit le goémon accessible à tous, mais une ordonnance de 1843, confirmée par un décret de 1853, favorisa à nouveau Landéda ; il fallut de nombreuses pressions politiques et péripéties judiciaires, jusqu’à l’arrêt du Conseil d’État du 6 mai 1863, pour que les Lannilisiens obtiennent à nouveau le droit de cueillir du goémon sur le littoral de Landéda28.

Extrait de :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Land%C3%A9da

(*4)  https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_Notre-Dame_des_Anges

(*5)  http://www.cezon.org/fr/qui-sommes-nous/equipe/  

  • Courrier : Association Cézon, 163 route de la Tour noire, 29870 Landéda
  • Courriel : contact[@]cezon.org
  • Téléphone : 06 68 83 89 62

J’ai encore à vous narrer l’histoire du château de Kerouartz et du délicieux site de Prat Ar Coum sur l’Aber Benoit ; ensuite de Roscoff et de l’île de Batz .   Mais cet article est plus long que prévu et la suite fera l’objet d’un second article pour que tout cela soit lisible sans s’endormir à sa lecture .

J.M. MARTIN pour « Voyage…voyage »

 

P.S. :

A l’époque romaine, le port de « Tolente » (futur Landéda) est représenté sur la carte de Peutinger :

Table de Peutinger

https://fr.wikipedia.org/wiki/Table_de_Peutinger

Tolente

La région de l’Aber-Wrac’h, à l’époque gallo-romaine, était le point d’aboutissement de la voie romaine venant de Carhaix (Vorgium) et de Vorganium14. Une localité portuaire d’une certaine importance, non localisée et non identifiée avec précision, s’y trouvait donc à l’époque gallo-romaine, peut-être Gesocribate15, port de la Gaule du nord-ouest cité par la Table de Peutinger (thèse soutenue en particulier par Charles de La Monneraye16 qui place Gesocribate à l’Aber-Wrac’h), que beaucoup d’historiens placent toutefois plutôt au Le Conquet, voire à Brest.

Selon Albert Le Grand, dans son livre publié en 163717, le port de Tolente18, dont les bateaux commerçaient avec l’île de Bretagne (Grande-Bretagne actuelle) et qui aurait été un temps la capitale de la Domnonée, était lors des invasions bretonnes aux alentours du VIe siècle, la capitale du « pays d’Ach » (région allant de Plouguerneau à la pointe Saint-Mathieu19). La localisation de Tolente reste incertaine, peut-être à l’emplacement du bourg actuel de Plouguerneau ou à l’entrée de la baie des Anges, non loin du fort Cézon ou, autre hypothèse, sur les rives de l’Aber-Benoît18. La ville aurait été détruite par les Normands en 87520. Mais l’emplacement exact de Tolente n’a pas encore été archéologiquement démontré20.

Extrait de :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Land%C3%A9da

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les dunes de Merzouga

Posté par LPBSM le 26 juillet 2016

Bonjour,

Pour ce premier article, j’aurais sans doute dû choisir une destination peut-être un peu moins brûlante que ce désert qui s’amorce à la frontière algérienne .

J’ai sans doute été un peu rapide à convertir l’intitulé de cet ancien blog avec le nouveau ; mais j’avais besoin de communiquer sur ces dunes qu’on vous proposera de visiter pendant vos vacances du mois d’août 2016 .

Carte maroc synthèse

La carte ci-dessus vous simplifie la visualisation mais sachez que Merzouga se trouve à environ 370 kms de Ouarzazate et à 50 kms de la frontière algérienne .

IMGP5070 IMGP5063

Pour y accéder, il sera nécessaire de louer un 4×4 avec chauffeur (que vous pourrez partager suivant votre budget et que vous pourrez louer sur la place principale de Ouarzazate dans les agences qui fluctuent au cours du temps .

IMGP5101 IMGP5103

Ce 4X4 vous amènera au caravansérail où les chameaux doivent vous prendre en charge pour vous conduire jusqu’à la dune principale qui vous offre un levé de soleil ineffable .

carte du trajet 01

IMG_2061

IMGP5104 IMGP5106

IMGP5107

Là, le camp de base vous attendra et vous n’avez plus qu’à vous préoccuper d’attente du repas du soir en contemplant les crottes de chameau qui environnent la tente berbère sous laquelle vous allez dormir et la faune qui l’entoure .

IMGP5109 IMGP5112

IMGP5129 IMGP5130

IMGP5135

Au petit matin, il vous faudra gravir la dune qui ne vous semblera pas si haute que ça (à priori) ; mais, quand, à chaque pas, le sable se dérobera sous vos pieds, vous comprendrez qu’il faudra le mériter ce levé de soleil .

Dune de Merzouga IMGP5114

Non, je ne vous montrerai pas le levé de soleil car il faut bien une stimulation avec une part de mystère pour vous permettre d’avoir envie de découvrir ce qui va vous demander des efforts (financiers et physiques) .

Le silence de ce désert, où seul le vent règne en maître, peut d’un seul coup être troublé au petit matin (après le levé de soleil) par un bruit d’hélicoptère …

Non !  Ce n’est pas l’armée marocaine qui patrouille près de la frontière algérienne mais le petit … qui vient livrer le petit déjeuner du matin aux « touristes » avec un quad  … !

IMGP5150

Pour vous casser vos rêves de désert où vous imaginiez qu’il était nécessaire d’utiliser le dromadaire pour parcourir un lieu que vous pensiez inviolable, il n’y a rien de tel …

Après le petit déjeuner, il faut reprendre les méharis ; mais, là encore, la comédie bien orchestrée continue :

IMGP5133 IMGP5131

IMGP5140 IMGP5134

Sur ces photos, on voit bien que la gandoura est mise au dessus du jeans et du Tee-shirt comme un costume de scène .

Le retour sera long, au rythme des méhara, mais avec de belles images que votre cerveau aura le temps d’enregistrer .

IMGP5144 IMGP5157

IMGP5152 IMGP5155

Merzouga devient visible à l’horizon ; a bientôt !

.

Sur le plan pratique, n’oubliez pas que le vent est le maître des lieux et que vous pourriez subir une tempête de sable pouvant durer plusieurs heures voire plusieurs jours .  C’est un paramètre à ne pas négliger si vous aviez prévu un emploi du temps serré .

IMGP5085 IMGP5094

Dernier détail : il vous faudra environ 4 heures (*) pour partir de l’aéroport de Nantes (pour les bretons) afin de rejoindre Marrakech ; si vous venez de Paris et passez par la RAM après deux stops, vous pourrez directement accéder à l’aéroport de Ouarzazate (suivant le temps de déchargement mis à chaque escale, la durée du voyage est très aléatoire) .

aéroport Ouarzazate 01

Vous pourrez, en revanche faire une escale à Marrakech, puis de nouveauu après le nombre de jours que vous estimerez nécessaire reprendre un avion sur la RAM sans passer par la montagne et les cols du Haut Atlas pour rejoindre Ouarzazate .

.

Bonne découverte et surtout bonnes photos .

.

J.M. MARTIN pour LPBSM

.

.

(*)  Les 4 heures annoncées sont celles du vol stricto sensu .   Si on doit compter les 2 heures d’avance pour l’enregistrement des bagages, plus les différents contrôles au départ et parfois à l’arrivée (je vous rappelle qu’il faut attendre que les bagages soient mis sur le tourniquet et que cette attente peut sembler très longue lorsque l’on est fatigué) . 

La raison voudrait qu’il faille compter une journée entière pour un vol de 4 heures sans retard annoncé . 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

123
 

give to eat by eating |
ecouteconseil |
Mylène FARMER autrement |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | parlons-en!
| Je me SOUVIENS...
| httpisidrosolitaire